Avant l’installation

Sous Linux tout est fichierracine

Sur un système Linux, tout est fichier. Cela peut sembler évident à première vue. Un document texte est évidemment un fichier, tout comme un document LibreOffice, une image, une vidéo ou un MP3.
Mais qu’en est-il des répertoires ? Il s’agit aussi de fichiers, d’un type particulier, qui contiennent des informations sur d’autres fichiers. Les lecteurs de disques sont des gros fichiers. Les connexions réseau sont des fichiers. Même les processus en cours d’exécution sont des fichiers. Bref, sous Linux, tout est fichier.

 

Les limitations du système

Longueur maximale des noms de fichiers ou répertoires

Sous Linux (et Unix), les noms de fichiers peuvent atteindre 255 caractères

Il est conseillé de limiter la longueur des noms de fichiers à moins de 80 caractères, ce qui correspond à la largeur moyenne d’affichage des consoles. Avec moins de 80 caractères, les noms de fichiers tiennent sur une ligne sans qu’il soit nécessaire de passer à la ligne.

 

Les noms sont sensibles à la casse

Les trois fichiers suivants peuvent donc figurer dans un même répertoire :

  • livresaacheter.txt
  • LivresAAcheter.txt
  • LiVreSaAchEteR.txt

 

Les caractères spéciaux à éviter dans les noms

Le caractère / est réservé puisqu’il sert à séparer les noms des répertoires et ceux des fichiers.
Les traits d’union ne sont pas recommandés (tiret du 6)
Quoi qu’il en soit, si vous voulez utiliser un trait d’union, ne le placez jamais au début d’un nom de fichier, comme dans :

  • -livres à acheter.txt

ou après une espace comme dans :

  • livres – à acheter.txt.

 

Comment utiliser les caractères spéciaux dans les noms de fichiers
  •  Le backslash qui échappe le caractère suivant : un\ nom\ complexe
  •  Les guillemets simples :  ‘un nom complexe’
  •  Les guillemets double, qui permettent l’interpolation de variable : « un $nom complexe »

 

caractères

Imaginons que vous ayez les fichiers suivants – douze images et un fichier texte – dans un répertoire sur votre ordinateur :system-software-install

libby1.jpg
libby2.jpg
libby3.jpg
libby4.jpg
libby5.jpg
libby6.jpg
libby7.jpg
libby8.jpg
libby9.jpg
libby10.jpg
libby11.jpg
libby12.jpg
libby1.txt

?

crochets

Maintenant que vous êtes prévenus voyons comment organiser notre disque sur papier avant de nous lancer dans l’installation.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s