Arles et les logiciels libres

France 3 journal télévisé régional du 25 Janvier 2017 : Arles et les logiciels libres

 logo-framework-openmairieDepuis 2003, la ville d’Arles s’est engagée dans le logiciel libre et a développé une quarantaine de logiciel « métier » qu’elle a déposé sur la forge publique de l’ADULLACT

« Notre expérience sur le logiciel libre a débuté fin 2003 avec la rencontre du proviseur du lycée Pasquet d’Arles qui avait initié avant nous cette démarche dans son établissement et qui avait réalisé des économies impressionnantes. »
…/…

 Lire l’article complet sur le site d’OpenMairie

france 3 provenceVidéo du journal télévisé régional du 25/01/2017

fr3

François Raynaud est adhérent à Arles-Linux

Publicités

Compte rendu de la conférence « SurveillanceS »

showfoto

La présentation utilisée par Jean-Christophe est disponible ici : acroread
Jean-Christophe Becquet, April, licence Creative Commons BY-SA

La conférence présentée par Jean-Christophe Becquet (président de l’APRIL), le 23 novembre à l’Amphithéâtre Van Gogh, a été un succès.

Jean-Christophe a présenté les logiciels libre à travers une approche non technique et son intervention a été assez courte de façon à laisser un maximum de place aux intervention du public qui n’ont pas manquées.

 

cam007472

En effet, à travers les diverses questions, il apparaît une vrai prise de conscience de ces enjeux de société.

cam007462

Cette conférence sera suivie fin février d’un deuxième volet consacré plus précisément aux outils disponibles pour « se libérer » avec une présentation de l’offre de Framasoft.

Un troisième volet – plus pratique, en cours d’élaboration, vous aidera à franchir le pas et à « libérer » votre ordinateur de son système d’exploitation propriétaire, le plus souvent vendu avec l’ordinateur et sans que vous ayez eu votre mot à dire.

 

preferences-systemCe troisième volet a déjà commencé !

En fait une dizaine de personnes présentes à la conférence sont venues le lundi 28 novembre à la Maison De la Vie Associative à la permanence d’Arles-Linux.

Nous avons, il faut bien le dire, été submergé par des demandes diverses et de tous niveaux qui allait de comment compiler un noyaux Linux, à la découverte d’un environnement de travail.

C’est très motivant pour notre équipe de voir que notre atelier qui a à peine deux mois d’existence correspond à un réel besoin du public.

Il va falloir se structurer pour que l’accueil se fasse dans les meilleures conditions

« SurveillanceS ! » – Enjeux du logiciel libre.

2016-11-23-surveillances-v2-beton-s-31432

L’informatique et Internet ont littéralement envahi le monde – l’hémisphère nord et les pays occidentaux dans un premier temps, puis le reste de la planète, principalement grâce aux téléphones portables – depuis plus de trente ans.

L’innovation technologique et les applications qu’elles permettent évoluent à une vitesse phénoménale ; si vite que nous n’avons pas vraiment eu la possibilité de questionner collectivement l’utilité et le sens des modifications que ces outils impriment à notre société.

Quelques grands groupes pionniers ont acquis une position dominante dans le monde du numérique en tentant à chaque fois d’imposer leur modèle économique et sociétal … et en y parvenant souvent.

Google, Amazon, Facebook, Apple et Microsoft – les GAFAM – sont les entreprises symboles de cette évolution et servent de modèle à de nombreuses autres.

Leur « réussite » et leur position dominante, voire hégémonique n’ont pas empêché d’autres modèles de voir le jour, mais elles freinent fortement leur diffusion et sapent toute tentative de remise en question.

Les GAFAM et les entreprises qui leur ressemblent ont depuis plusieurs années déjà pris la mesure d’une nouvelle manne – celle que constituent toutes les informations, et données plus ou moins personnelles que nous leur fournissons, directement ou indirectement, volontairement, naïvement, la plupart du temps sans y prêter attention. Pour utiliser le service, il faut en accepter le prix même si on n’en comprend pas ou ne veut pas en comprendre la portée.

Les États aussi ont mis la main à la pâte – modernisant leurs systèmes de surveillance jusqu’à des niveaux inimaginables il y a quelques années. Les révélations effarantes à ce sujet – récentes ou plus anciennes – auraient dû faire bondir les plus paisibles des citoyens.

Hélas, entre « Je n’ai rien à cacher » et « C’est trop compliqué », les réactions majoritaires ne laissent pas vraiment espérer de changements.

Alors, quelle est cette société que les entreprises pionnières du numérique et les États construisent pour tous les clients-citoyens de la planète ?

Pourquoi les citoyens devraient-ils se préoccuper des évolutions technologiques ?

Quelles réponses le logiciel libre et la communauté qui l’anime peuvent-elles apporter ?

Pour répondre à ces questions ainsi qu’à beaucoup d’autres,

Arles-Linux, Attac – Pays d’Arles et Pays d’Arles en transition ont invité

Jean-Christophe Becquet, président de l’April

mercredi 23 novembre – 18h30 – Amphithéâtre de l’espace Van Gogh

pour une conférence garantie non-technique suivie d’une discussion.

L’April « est depuis 1996 un acteur majeur de la démocratisation et de la diffusion du logiciel libre et des standards ouverts auprès du grand public, des professionnels et des institutions dans l’espace francophone. Elle veille aussi, dans l’ère numérique, à sensibiliser l’opinion sur les dangers d’une appropriation exclusive de l’information et du savoir par des intérêts privés. »

Cette conférence sera suivie fin février d’un deuxième volet consacré plus précisément aux outils disponibles pour « se libérer » avec une présentation de l’offre de Framasoft.

Un troisième volet – plus pratique, en cours d’élaboration, vous aidera à franchir le pas et à « libérer » votre ordinateur de son système d’exploitation propriétaire, le plus souvent vendu avec l’ordinateur et sans que vous ayez eu votre mot à dire.

Affiche HD – (pdf)

Atelier du 24 octobre 2016

Juste quelques photos pour illustrer la fréquentation de notre atelier.

Nous avons été submergé par les utilisateurs en demande d’installation sur des machines diverses et variés qui nous ont posés quelques difficultés. Mais bon c’est le métiers qui rentre….

Un grand merci à Olivier qui pour son arrivée dans l’association n’a pas eu le temps de respirer. Comme accueil on fait mieux !!!! Nous nous rattraperons lundi prochain

Réussi :

  • Installation Linux Mint Mate sur une unité centrale.
  • Découverte du bureau Xfce sur une Debian 8

A revoir :

  • Installation mise en échec par un wifi récalcitrant.
  • Double Boot Windows 10 / Ubuntu non réussi

cam00721

 

cam00723

 

cam00724

Atelier du 3 octobre

Notre atelier d’initiation/prise en main à démarré le 3 octobre 2016

En deux séances nous avons déjà été confronté à des problème « intéressants ».

  1. Lifetec Medion

debian8

Un premier cas proposé par Philippe avec un ordinateur portable Lifetec Medion : Nous tombons sur un refus d’installation avec Linux Mint Mate : kernel non pae. Même s’il existe une option possible dans Linux Mint 17 :

Booting with non-PAE CPUs

To boot Linux Mint 17 on non-PAE CPUs, please append "forcepae" to your boot arguments. At the boot menu of the live DVD/USB, press Tab to edit the boot arguments and add "forcepae" at the end of the line.

Nous préfèrons tenter avec une Debian avec un bureau Xfce. En effet la machine ne possède que 512 Mo de Ram…….

Lien vers notes d’installation

La machine fonctionne parfaitement. Son propriétaire viens apprendre à l’installer la semaine prochaine……

2. Acer E5- 573G  Aspire E15

Roberto nous soumets un portable : Acer E5- 573G  Aspire E15 qui ne veut pas démarrer en double boot, ou plutôt uniquement sous Windows. Nous pensons qu’il s’agit d’une petite erreur lors de l’installation. En effet en principe sur les machine avec Bios UEFI, il faut indiquer à Grub de démarrer dans la partition EFI de Windows. A Vérifier………….. lors de notre prochaine séance. Voir le lien pour plus d’informations :

http://wiki.coop-tic.eu/wikis/arlinux/wakka.php?wiki=UefI

uefi_capture11_20150201011857_20150201012248

La réponse se trouve dans notre forum :

http://arles-linux.xooit.org/t8-Double-boot-Windows-10-et-Ubuntu-16-04.htm

L’eco citoyenneté et l’informatique

5Dans le cadre de la manifestation Fol’été organisé par l’association Arts et Partages à Salin de Giraud, la table ronde du 1er Août portait sur le sujet de l’Éco citoyenneté.

Quelques courageux se sont retrouvés en ce lundi matin, pour débattre sur le sujet. Le lieu, sous les pins devant le stade, était extrêmement agréable et a permis aux personnes présentes de discuter sur le sujet dans de bonnes conditions.

C’est Sylvie, Présidente d’Art et Partage, qui ouvre la discussion en présentant leur projet d’éco label. L’idée est de donner au territoire du sens au niveau écologique en développant des actions sur la commune de Salin.

Ensuite c’est au tour de Jean-Pierre de présenter une réflexion sur l’éco citoyenneté et l’informatique et plus précisément les logiciels libres.

Vous trouvez le texte de la présentation au format pdf ici ainsi que le fichier source au format odt

Cette table ronde a également été enregistrée et nous mettrons prochainement l’enregistrement audio en ligne pour que vous puissiez suivre l’intégralité des échanges.

Un petit florilège photographique de cette matinée qui s’est conclue derrière une table en compagnie de toute l’équipe organisatrice.

Un grand merci à l’association Arts et Partages de leur invitation.

Réunion Arles en Transition

7 juin 2016

Cliquer pour accéder au site Arles en transition

Cliquer pour accéder au site Arles en transition

Arles-Linux participe à cette réunion et se présente hors temps formel à un responsable de la structure (Cédric).

Les membres présents d’Arles-linux:

  • Sylvette
  • Mathieu
  • Jean-Pierre

Début de la réunion

La réunion débute à 18 h 30

Arles en transition

Le groupe Arles en Transition est issu de l’association Pays d’Arles en Transition

Pays d’Arles en Transition est constitué d’un CA de 7 personnes

La liste de diffusion compte 300 à 350 membres

Le CA appelle à l’adhésion.

Il est à noter que l’association participera à la semaine Convivencia qui se tient du 11 au 16 juillet dans l’ancienne cour de l’école Léon Blum.

La réunion du 7 juin 2016

La réunion de ce soir à pour but la Restitution des 6 groupes de travail constitués depuis 4 mois

  1. Énergie – Habitat
  2. Économie
  3. Éducation
  4. Urbanisme et transport
  5. Art, eau, déchets
  6. Alimentation et Agriculture

Énergie – habitat

Responsables : Cathy et Dominique

Ce groupe compte 28 personnes et a fait 3 réunions

Parmi tous les points soulevés lors de la première réunion au Méjan, voici ceux qui ont été mis en œuvre à aujourd’hui :

  • Mode de cuisson éco (marmite Norvégienne)
  • Auto production par les particuliers
  • Limitation de l’éclairage public
  • Communication avec groupe Éducation pour transmettre
  • Centrale villageoise : trouver des lieux (toits)

10 septembre à 10 h construction de four solaire

Économie

Responsable : Jérôme

Ce groupe compte 25 – 30 personnes et a fait 3 réunions

Parmi tous les points soulevés lors de la première réunion au Méjan, voici ceux qui ont été mis en œuvre à aujourd’hui :

  • GAZE
  • SEL (système d’échanges locaux)
  • Monnaie locale

Charte monnaie complémentaire

Quel périmètre pour cette monnaie (Arles ou +) ?

Démocratie interne

Prochaine réunion le 13 juin

Nuit debout souhaite présenter la NEF (banque)

Éducation

Responsable : ?

Ce groupe compte ? personnes et a fait ? réunions

Parmi tous les points soulevés lors de la première réunion au Méjan, voici ceux qui ont été mis en œuvre à aujourd’hui :

  • Éduquer à la transition
  • Sensibilisation à l’économie (temps périscolaire)
  • Développement de l’éducation dans les centre sociaux
  • Formation entre les groupes
  • Cantine bio

Urbanisme et transports

Responsable : ?

Ce groupe compte 25personnes et a fait 3 réunions

Parmi tous les points soulevés lors de la première réunion au Méjan, voici ceux qui ont été mis en œuvre à aujourd’hui :

  • Mobilité en ville

Contact : Convibicy, Taco & Co

Vélos

Poussettes

Piétons

Handicapés

  • Projection de films

Pontevedra (Espagne)

Autre projection avec Convibicy

  • Diagnostic sur la ville d’Arles
  • Fermeture du centre-ville (septembre)

Art, eau, déchets

Responsable : ?

Ce groupe compte ? personnes et a fait ? réunions

Parmi tous les points soulevés lors de la première réunion au Méjan, voici ceux qui ont été mis en œuvre à aujourd’hui :

  1. Traitement des déchets
  2. Rencontre avec Delta Recyclage (voir site internet de Delta Recyclage)
  3. RDV avec la ville pour quelles améliorations ??

16 juin nouvelle réunion

Alimentation et agriculture

  • Compotes (sous groupe)
  • Atelier technique le 25 juin à 15 h. Jardin partagé de Griffeuille (compostage collectif)

Comment faire de l’engrais (50 personnes max)

  • Fabrication de composteur le 23 juillet 2016
  • Jardins partagés (recensement des jardins sur Arles)
  • Alimentation, santé = cuisine végétarienne le 30 juin au Méjan

Prochaine réunion du groupe le 14 juin au Malarte

Le 15 octobre 2016 aura lieu une conférence sur la santé : « Comment manger »

Fin de la réunion à 20 heures

WikiChesse à Nimes

25 février 2016

Petit compte-rendu de la soirée

logowikipediaNous étions deux membres d’Arles-Linux à faire le déplacement à Nimes pour assister à la soirée WikiCheese. Cette soirée était organisée conjointement par Wikimedia et Montpel’libre ainsi que le Club de la presse et de la Communication du Gard qui nous accueillait dans ces locaux.

Présentation.

Le représentant de Wikimédia France, Pierre-Yves, effectue cette présentation avec la complicité de Romain de Montpel-Libre. Le but ce cette soirée est de sensibiliser les personnes à la contribution sur Wikipédia.

Il nous cite par exemple : – un Edit-a-thon Wikipedia Ces journées contributives sont des activités où des contributeurs de Wikipédia, des étudiants ou quiconque est intéressé à contribuer à Wikipédia, se rassemblent pour améliorer collectivement un sujet prédéterminé. Ce genre de manifestation peut s’organiser avec un musée par exemple.

WikiCheese

Le projet WikiCheese a fait appel à un financement par l’intermédiaire de dons sur la plateforme Kiss Kiss Bank Bank. Le projet a récolté à ce jour (février 2016) 7300 euros.

À quoi servira la collecte ?

« Pour mener à bien WikiCheese, on a besoin de votre soutien financier pour l’achat des fromages (200 variétés), du matériel photo, de la documentation (ouvrages de référence pour enrichir Wikipédia), régler les frais liés aux contreparties. »

Une fois le projet terminé (la durée d’affinage de WikiCheese est estimée à 18 mois), le matériel sera mis à disposition des bénévoles de l’association Wikimédia France pour illustrer Wikipédia et produire tout un tas de trucs cool sous licence libre !

repartition

Il a été réalisé 16 ateliers de ce type qui ont permis de répertorier 180 fromages.

Matériel de prise de vue acheté par Wikimédia France. Il s’agit d’un mini studio de prise de vue permettant de réaliser de bonnes photos.

Mini-studio

Par l’intermédiaire des Wikimanias, qui sont des rendez-vous mondiaux, l’équipe française va essayer de mobiliser dans d’autres pays sur ce sujet.

Échange avec le public.

Comment bien débuter pour créer un arcticle.

  1. L’essentiel est de créer son compte.
  2. Ensuite recueillir la documentation sur le sujet que l’on veut traiter
  3. Travailler sur la page brouillon que Wikimédia met à notre disposition avant de se lancer.

Pourquoi les articles Wikipédia sont-ils rérérencés en premier sur Google ?
Réponse :
En grande partie grace à la consultation des pages et le nombre de langues qui s’élèvent à 291.

Détail intéressant :
Depuis un mois il est possible de mettre mettre une photo directement dans un article. Auparavant il fallait l’avoir déjà placé sur Wikimédia Commons pour pouvoir l’importer.

Pour envoyer une vidéo ?
Réponse : Il faut la réaliser au format .ogg

Astuce :
Pour rechercher un projet : par exemple sur le vin, il faut taper dans le champs de recherche de Wikipédia :
projet:vin

La soirée se termine par un échange tout en dégustant les produits vinicoles et fromagers régionnaux

  camera-photo  Voir les photos de la soirée

Journée installation avec Montpel’Libre

Café à Lunel le 16 janvier 2016

Présentation par Montpel’libre des Logiciels libres.

Discussion avec Cédric Chapuis de la présentation qu’il a faite.

Nous lui faisons comme retour qu’il nous semble manquer de développement sur l’aspect éthique.

Prise de contact entre Pascal Arnoux, président de Montpel-Libre et le président d’Arles-Linux
Échange autour des actions et de la communication.

Install Party

Confrontation des différentes expériences d’installation

En fonction de ce que nous avons vu et des idées que nous avons en tête il nous semble important de travailler en premier sur :

  • – la communication
  • – La charte graphique (Site internet, cartes de visite et flyer)

Il nous faut aussi repérer les points suivants :

  • – Lister nos différentes compétences en vue de l’animation d’atelier.
  • – Trouver des partenaires.
  • – Trouver le lieu d’action
Projets envisageables :

– Conférences
Présentation de GNU/Linux et des logiciels libres et possibilité de faire des ateliers didactique traitant d’un logiciel par séance – Firefox, Libre Office et VL…)

– Partenariat pour juillet – Construction et présentation du Jerry et d’instalation Emabuntu (partenariat Montpel’libre)

– Cartopartie OSM – Partenariat Monpel’Libre, Mise à Jour, autres…
Répertoire pistes cyclables

  camera-photo  Voir le photos de la journée