Installation

Hiérarchie détaillée du système

debian

Le but n’est pas ici d’avoir d’apprendre par coeur la liste des répertoires et fichiers qui composent le système, mais simplement de pouvoir en retrouver un et de savoir son utilité au sein de l’ensemble.

————————————————————–

/

  • Racine du système

/bin

Contient les commandes de base (sous Unix, presque toutes les commandes sont « externes », et non intégrées au shell comme sous DOS).

  • bash         Interpréteur de commandes GNU Bourne-Again Shell
  • cat            Concaténer des fichiers et les afficher sur la sortie standard
  • chmod      Modifier les bits de comportement de fichier (permissions)
  • chown       Modifier le propriétaire et le groupe d’un fichier
  • cp             Copier des fichiers et des répertoires
  • date          Afficher ou configurer la date et l’heure du système
  • dd            Convertir et copier un fichier
  • echo         Afficher une ligne de texte
  • grep         Afficher les lignes correspondant à un motif donné
  • ln             Créer des liens entre des fichiers
  • ls             Afficher le contenu de répertoires
  • lsmod       Affiche l’état des modules dans le noyau Linux
  • mkdir       Créer des répertoires
  • mv            Déplacer ou renommer des fichiers
  • ping          Envoie une requête ICPM vers un hôte réseau
  • pwd           Afficher le nom du répertoire de travail actuel
  • rm             Effacer des fichiers et des répertoires
  • rmdir         Supprimer des répertoires vides
  • su             Changer d’identifiant d’utilisateur ou devenir superutilisateur
  • touch        Modifier l’horodatage d’un fichier (cré un fichier s’il n’existe pas)

/boot

Contient les informations nécessaires au démarrage de la machine.

  • Vmlinuz = Noyau Linux
  • initrd.img = (INITial RamDisk) est une image d’un système d’exploitation minimal initialisé au démarrage du système.

/dev

Contient les fichiers spéciaux correspondant aux périphériques.

  • /dev/cdrom  = Fichier identifiant le lecteur de CD/DVD
  • /dev/md0      = Fichier identifiant la partition 0 d’une grappe Raid
  • /dev/sda        = Fichier identifiant le premier disque dur
  • /dev/sda1      = Fichier identifiant la partition 1 du premier disque dur)
  • /dev/sda2       = Fichier identifiant la partition 2 du premier disque dur)

  • /dev/sdb         = Fichier identifiant le second disque dur

  • /dev/zero        = Dans les systèmes d’exploitation de type Unix, /dev/zero est un pseudo périphérique spécial qui renvoie uniquement le caractère null (ASCII NUL, 0x00) lors d’une lecture.

/etc (Editing Text Config)

La plupart des fichiers de configuration.

  • hostname       = Nom de la machine
  • hosts                = Son rôle est d’associer des noms d’hôtes à des adresses IP
  • resolv.conf        =  Fichier de configuration de la résolution de noms
  • mdadm.conf       = Fichier de configuration pour la gestion du raid logiciel

/home

  • Contient les répertoires personnels des utilisateurs.

/lib

Bibliothèques partagées (équivalent aux dll)

/lib/modules/2.6.32-5-686/kernel/drivers/net/8139cp.ko

Driver de la carte ethernet Realtech 8139

/lost+found

Quand un disque crashe pour une raison ou pour une autre, on utilise le programme fsck pour réparer (équivalent de scandisk); c’est là qu’il dépose les fragments de fichiers perdus.

/media

Point de montage à la volée (clé USB, disque dur externe)

/mnt

Point de montage historique (paramétrage manuel)

 /opt

C’est là que l’on installe les logiciels commerciaux. Ou les logiciels qui ne sont pas dans les dépôts (installés manuellement)

/proc

  • Un répertoire factice, dont les fichiers contiennent des infos sur l’état du système et des processus en cours d’exécution.
  • Fichiers virtuels (qui ne peuvent pas être édité avec un éditeur de texte classique)

Connaître les caractéristiques du processeur :

cat /proc/cpuinfo

/srv

Contient les données relatives aux services disponibles sur le serveur.

  • Par exemple le partage de fichier avec le service Samba :
/srv/samba/plublic

/root

Répertoire de l’administrateur

/sbin

Les commandes de base nécessaires a l’administration système (vérification et réparation des disques, mise en place du réseau…).

  • fsck         = Vérifier et réparer un système de fichiers Linux
  • ifconfig    =  Configure une interface réseau
  • ifdown      = Lance une interface réseau
  • ifup            = Stoppe une interface réseau
  • insmod      = Insère un module dans le kernel
  • mkfs.ext4   = Crée un système de fichier ext2, ext3, ext4
  • mkswap      = Créer une zone d’échange (swap) Linux
  • shutdown    = Arrêter le système
  • rmmod          = Supprime un module du kernel

/usr (Unix System Ressources)

Tout ce qui n’est pas nécessaire au fonctionnement du système (env 80 %)

les logiciels installés avec le système.

  • /usr/X11       = X-Window.
  • /usr/bin         = les exécutables.
  • /usr/dict        = les dictionnaires (pour les correcteurs d’orthographe et les craqueurs de mots de passe).
  • /usr/doc        = la doc.
  • /usr/etc          = des fichiers de config.
  • /usr/games    = les jeux.
  • /usr/include   = les fichiers d’en-tête pour la programmation.
  • /usr/info           = la doc au format GNU info.
  • /usr/lib              = les DLL non vitales.
  • /usr/local          = une sous-hiérarchie qui contient des logiciels compilés sur place à partir des sources. Organisation similaire à /usr.
  • /usr/man           = le manuel en ligne. Les fichiers sont compressés
  • /usr/sbin            = principalement les serveurs réseau.
  • /usr/share          = des fichiers de données.
  • /usr/spool          = généralement un lien symbolique vers /var/spool.
  • /usr/src               = Les sources de certains logiciels, principalement le noyau de Linux.

/tmp

Répertoire temporaire du sytème. Se vide à chaque démarrage

/var

Les données fréquemment réécrites.

  • /var/lib          = des bases de données, des fichiers de config…
  • /var/local      = complète /usr/local de la même façon que /var complète /usr.
  • /var/lock       = des fichiers qui servent à marquer l’utilisation de certaines ressources. Par exemple, quand un logiciel se sert du modem, il crée un fichier ici pour le signaler.
  • /var/log         = le journal du système.
  • /var/run         = principalement des infos sur les serveurs en fonctionnement.
  • /var/spool     = les spools: tout ce qui est « de passage » en attendant d’être utilisé par un logiciel. Ca inclut entre autres le mail, les news, les files d’attente des imprimantes…
  • /var/tmp         = des fichiers temporaires.

 

La liste n’est certainement pas exhaustive, mais vous avez ici une bonne base de départ pour comprendre mieux à quoi servent tel ou tel répertoire ou fichier.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s