Installer Nextcloud client sous Debian 8 ou 9

Pouvoir utiliser l’outil de synchronisation Nextcloud est une chose relativement aisée sur le bureau de Linux Mint.

Pour ceux d’entre vous qui utilisent une distribution Debian c’est un « peu plus sportif »

Ce tuto marche normalement avec les 2 versions de la distribution :

  • Version 8 : nom de code « Jessie »
  • Version 9 : nom de code « Stretch »

Préparer l’installation

Il faut un minimum de connaissance en ligne de commande et savoir utiliser une éditeur de texte
(en ligne de commande, lui aussi) comme vim ou nano...

Voici la procédure à suivre pour que Nextcloud-client soit installable sur votre bureau favori. Ici il s’agit d’un bureau Mate. Mais la procédure est la même sur Xfce ou autre.

Si vous avez des craintes par rapport à la ligne de commande, faites-vous accompagner.

Sur le bureau de votre Debian, lancez un terminal

La première commande à faire pour connaître votre version est la suivante (je n’ai pas fait de capture d’écran) :

cat /etc/issue
Debian GNU/Linux 9 \n \l

La première ligne est la commande, la seconde est le retour : dans mon cas on voit qu’il s’agit d’une Debian 9.

On peut continuer.

Ajouter le PPA

PPA = Personal Package Archives (Dépôts Personnels de Paquets Logiciels)

Il s’agit d’un service, proposé dans le cadre de la plate-forme LaunchPad, qui prend le code source déposé par les développeurs de logiciels et génère des paquets .deb que les utilisateurs d’Ubuntu pourront installer à travers leur gestionnaire de paquets logiciels.

Note :

Pour ma part je préfère travailler directement en administrateur (root).
Mais vous pouvez très bien copier/coller les commandes qui vont suivre en ajoutant
"sudo" + un espace avant de coller la commande

Donc je passe en root

 

Il faut activer le PPA qui va nous permettre l’accès à Nextcloud

Commande à copier/coller dans le terminal :

add-apt-repository ppa:nextcloud-devs/client

Lorsque vous appuyez sur Entrée pour lancer la commande, on vous demande confirmation :

Press [ENTER] to continue or ctrl-c to cancel adding it – [Confirmez par Entrée]

Quelques lignes sans Warning nous indiquent que l’opération s’est bien passée.

Retour à l’invite de commande.

Modifier le PPA

Le PPA que nous venons d’importer ne fonctionne pas en l’état : Il nous retourne des erreurs et il n’est pas possible d’installer Nextcloud.

Ce PPA est basé sur la version de la distribution Ubuntu 18.04 : bionic

Pour que cela fonctionne il faut indiquer une version d’Ubuntu plus ancienne. En l’occurrence, après plusieurs tests, seule la version « trusty » (Ubuntu 14.04) fonctionne.

Nous allons donc indiquer dans le fichier texte qui donne le chemin vers le PPA : « trusty »

Nous nous déplaçons dans le répertoire où vient d’être placé le PPA :

Commande à copier/coller dans le terminal :

cd /etc/apt/source.list.d/

En faisant « ls -lh », on voit le fichier du PPA : nextcloud-devs-ubuntu-client-bionic.list

Si vous suivez bien vous vous demandez pourquoi j’ai utilisé « ll » ? Dans mon système j’ai installé un raccourci 😉

Ouvrir le fichier

Il faut l’ouvrir pour faire les modifications (si vous utilisez nano, adaptez la ligne)

Commande à copier/coller dans le terminal :

vim nextcloud-devs-ubuntu-client-bionic.list

On obtiens ceci :

Il faut remplacer, sur les deux lignes, le mot « bionic » par « trusty »

La deuxième ligne est commentée donc ce n’est pas indispensable. Mais comme nous y sommes….

Vous devez obtenir ceci :

Vous sauvegardez et quittez le fichier.

Le plus dur est fait !!!

Mise à jour des dépots

Commande à copier/coller dans le terminal :

apt-get update

Installation du paquet Nextcloud-client

Commande à copier/coller dans le terminal :

apt-get install nextcloud-client

Après appui sur touche « Entrée », l’écran défile et se termine comme ceci :

C’est terminé pour la ligne de commande.

Retour sur le bureau

Lancement de Nextcloud-client

Paramétrages

Vous indiquez où se trouve le serveur

Cliquez sur « Suivant »

Indiquez vos identifiants :

Cliquez sur « Suivant »

Décochez : « Demander confirmation avant de synchroniser les dossiers de tailles supérieure à 500 Mo »

Le répertoire par défaut : /home/votre_nom/Nextcloud est l’emplacement où vont se synchroniser les données du serveur.

Vous pouvez bien sûr changer ce répertoire. Mais n’oubliez pas que c’est dans ce répertoire là qu’il faudra travailler.

Je ne parle pas de tout ce que vous voulez faire sur votre machine, mais bien des données que vous voudrez ou pourrez (max 10 Go) synchroniser.

Cliquez sur « Connexion… »

Dans le tableau de bord vous avez maintenant un icône qui indique le trafic de synchronisation.

Pour terminer la procédure d’installation, cliquez sur le bouton « Terminer »

Activité

Pour visualiser l’activité, vous pouvez faire un clic gauche sur le bouton vert dans le tableau de bord :

Cette fenêtre apparaît :

Pour info : la première synchro sera plus ou moins longue. Dans l’écran ci-dessous le serveur contient 1.3 Go.

Le transfert vers ma machine a pris environ 25 mn. Dans la plupart des cas il n’y aura que très peu de données sur un nouveau serveur. Donc la syncro sera rapide. Sachez tout de même que le débit « montant » c’est à dire de votre machine vers le serveur est environ 10 fois plus long. La même quantité de données (1.3 Go) peut durer plusieurs heures….

 

Synchronisé en permanence ou pas ?

Si vous avez peur de cette connexion permanente, vous pouvez choisir de la lancer manuellement. Mais gare aux oublis !!

Pour ma part je vous conseille la connexion permanente :

Il faut cocher la case : « Lancer au démarrage du système » dans l’onglet « Paramètres »

Ou sont mes données ?

Maintenant pour travailler sur votre dossier local il suffit de lancer votre gestionnaire de fichiers et d’ouvrir le répertoire de travail :

Par exemple :

La suite !!

Pour travailler à partir du navigateur, synchroniser vos carnets d’adresses, utiliser un agenda et beaucoup d’autres choses encore, d’autres articles seront mis en ligne au fur et à mesure de la mise à disposition des outils.

A bientôt !!